PCA International
laboratorio di progettazione coordinata e integrata

Histoire

CASAPOSILLIPO

PICA CIAMARRA ASSOCIATI

     Après les études su la « forme ouverte » – matérialisées dans le projet pour les usines Angus prix IN/Arch Campania 1969 et la Casa a Posillipo (1967) – l’Unité polyfonctionnelle dei Arcavacata de l’Université de Calabre (1972) assume une position internationale, inclue par Shimmerling et Tzonis parmi les œuvres qui montrent clairement l’évolution des thèses du Team X (L’héritage des CIAM 1958-1988 – CCI Centre G.Pompidou). Le carré bleu, revue internationale d’architecture – Paris, a dédié son n°3/4 1992 – Architecture sur la place / Immatériel sur la place – aux œuvres de l’agence Pica Ciamarra Associati à laquelle font référence Intégration / Complexité, interview for Perspecta, JAS Yale University USA, et Recherche 1991 (Ministère de l’Equipement du Logement des Transports et de l’Espace) où P.Lefévre interroge quelques architectes européens sur le sens de l’espace urbain.

     L’engagement sur les thèmes de l’architecture H.Q.E. les amène à la réalisation du siège de l’Istituto Motori CNR a Napoli (’88, finaliste International Award for Innovative Technology in Architecture – Sydney avec la nouvelle place (’90, prix Aragonese) – grâce à cet engagement ils sont parmi les 4 architectes européens du groupe Ecoville Europe (Ministère de l’Equipement / Ministère de l’Environnement – Secrétariat du Plan Urbain – Paris) et méritent la nomination pour les Trophées Les Sommet de la Terre et Bâtiment – le bâtiment à bureaux de Teuco-Guzzini à Recanati (’98, prix Architettura Tecnologia Ambiente); la faculté de Médecine à Caserta (1997-2006); la Cité des Sciences (1994/2002) sur la côte entre Coroglio et Bagnoli (Trophées Sommet de la Terre et Bâtiment 2003 – mention spéciale, Triennale di Milano – Medaglia d’Oro all’Architettura Italiana, projet finaliste).

Ils sont invités à plusieurs concours internationaux (Université de Lattaquié; Yarmouk University; espaces centraux de Melun Sénart; Regierungsviertel Am Alten Steiger ad Erfurt; Aménagement des bords de Seine a Issy-les-Molineaux; Pôle musical et festif a Grenoble, Ponte Parodi a Genova, Facultade de Ciencias de Saude a Covilha, TH Competition a Beijing, Kingh Khalid University design Competition in Saudi Arabia, ecc.), aux expositions L’uomo e la pietra (Verona 2000), Dal multiplo all’unico (Idis ’92) e Il mondo di Snoopy (secteur architecture coordonné par la revue l’Arca); en ’93 – avec la vidéo I frattali e l’integrone – à la confrontation internationale pour La Città del XXI secolo e la Carta dell’Urbanistica; en France ils prendent part è l’ Appel à Idées: La qualité dans la Ville En 2000, après avoir vu leurs projets lauréats pour le réaménagement urbain du site de la Foire de Bari et pour le siège de la Biblioteca Forteguerriana à Pistoia.
Les ouvrages et les projets de l’agence ont été l’objet de plusieurs monographies tels que Linguaggi dell’Architettura contemporanea di Bruno Zevi, Etas 1998; European Masters – Urban Architecture – Arco, Barcelona 1996; Architects of Europe – The Images Publishing Group, Mulgrave, Victoria – Australia 1995; 100 Italian Architects – China Architecture & Buildind Presse – Beijing / Diagonale 2001; Piazze e spazi urbani – Over, Milano 1991; Quaternario ’88 – Sydney 1988; Architecture of Tall Buildings – Council on Tall Building and Urban Habitat – USA ’95; dans les CD-ROM Architecture and Energy, European Commission – ISES, ENEA, Universidad de Sevilla 1997; et dans les vidéos: Tamoé (2°p. Biennale mondiale dell’Architettura – UIA); A square, what is it?; Il motore e l’Immobile; Napoli e il mare; I frattali e l’integrone; La Città della Scienza.

Le carré bleu, revue internationale d’architecture – Paris, dédie le n°3/4 1992 – Architecture sur la place / Immatériel sur la place – aux œuvres des Pica Ciamarra Associati ainsi que Integration/Complexity, entrevue de Michelangelo Russo per Perspecta, JAS Yale University USA; Recherche 1991 (Ministère de l’Equipement du Logement des Transports et de l’Espace) où Pierre Lefévre entrevue quelques architectes européens sur le sens de l’espace urbain; Luigi Prestinenza Puglisi entrevue Pica Ciamarra – www.channelbeta.it.
L’exposition itinérante Pica Ciamarra Associati – Architettura per i luoghi organisée par l’IN/Arch, Institut National d’Architecture avec le soutien du Ministère des Affaires Etrangers à Roma, Paris, Dublino, Bruges, Rio de Janeiro, Curitiba, San Paolo, Brasilia et dans le cadre du prix Tercas – à Lanciano. En ’88 exposition à Naples projets pour les espaces centraux de trois villes Européennes. En ’89, ’90 e ’92 au Salon International de l’Architecture Paris-La Villette. Expositions à Paris, Vienna et Barcelona ’92 – Olimpiàda Cultural. Le projet pour le réaménagement de la côte de Naples avec équipement urbains et parkings sous-marins lauréat en ’93 du Un’idea per ogni città est exposé en ’95 dans l’exposition Mobilité et centres historiques. Le siège de Teuco-Guzzini à Recanati est exposé au SAIE ’97 à Bologna; la nouvelle place de Fuorigrotta parmi

     Le architetture dello spazio pubblico à la Triennale di Milano (à Bari, au Portugal et en Espagne 97-99), en ’98 dans l’exposition Barocco e Mediterraneo alla Certosa di Padula organiste par le Ministère BBAACC, et en ’99, avec le projet pour la Cité de la Musique à Coroglio, in European Biennal on Landscape a Barcellona. En 2000 à Séville, exposition Pica Ciamarra Associati – Ecologie et Architecture. En 2002 au SAIE -Bologna, exposition Costruire sostenibile. L’Europa. A partir des premiers projets d’architecture solaire et bioclimatique des années ’70 l’agence a accumulé un savoir faire spécifique dans le domaine de l’écologie et de la haute qualité environnementale de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage, ce qui lui a permis de participer, en 1993, à l’équipe européenne choisie pour l’étude Ecoville-Europe, Ministère de l’Equipement, Ministère de l’Environnement, Secrétariat du Plan Urbain, Paris. En 2004, Milano et Singapour, en 2005 Guang Zhou, (China) Academy of Design et Bombay, Facultéd’Architecture, Médaille d’or à l’Architecture Italienne. En 2006, Musée de l’Art de la ville de Nanchino en Tradition and Modernity – the italian experience in urban and architectural rehabilitation. En 2007, Worls Trade Centre, Hangzhou in ZHOJIANG ITALIAN S&T INNOVATION FORUM. En 2008. exposition “OLTRE IL CUBO” avec le premier bâtiment de l’Université de Calabre; à Torino participe à “COMPLESSITÁ DEL PROGETTO CONTEMPORANEO PER UN’ARCHITETTURA RESPONSABILE” exposition internationale – XXIII UIAWorld Congress of Architecture.
En 2009 à Bologna – SAIE / Arte in luce, Exposition Urban solution, Exposition Edifici ecocompatibili ad uso pubblico. En 2010, exposition Pica Ciamarra Associati à Aix en Provence ; en 2011 Italy Now 2000-2010 for U.I.A. World Congress Tokyo 2011 (Bibliothèque Sangiorgio à Pistoia). En 2012, dans le cadre de l’exposition internationale Momento Italia Brasile 2011/12 à San Paulo, Brasìlia, Rio de Janeiro et Lectio Magistralis de Massimo Pica Ciamarra “Além da sustentabilidade” (Au-delà du durable) à l’Universidade de Brasìlia ; et dans l’exposition L’Architecture pour une ville durable, in Paris, Villeneuve D’Asc (Lille), Versailles, Barcelone, Rennes, Grenoble. En 2013, dans la Biennale Spazio Pubblico avec Discours de méthode : réseaux de lieux d’agrégation – à grande échelle / à l’échelle urbaine ; au MAMT (Musée Méditerranéen des Arts, de la Musique et des Traditions) / Fondazione Mediterraneo, exposition permanente Pica Ciamarra Associati Utopie/Réalité images, vidéos et installations multi médiales. En 2014 à Pisa “PICA CIAMARRA ASSOCIATI un laboratoire pour la ville” exposition / parcours en 3 sièges le long de l’Arno. Depuis 2016 en exposition permanente au MUVA – Museo Virtuale di Architettura (www.muva.it) Pica Ciamarra Associati – Viaggio virtuale in 50 anni di teoria e pratica progettuale. En 2018 au MAMT (Museo Mediterraneo delle Arti della Musica e delle Tradizioni) / Fondazione Mediterraneo exposition CIVILIZZARE L’URBANO – Architettura dei Pica Ciamarra Associati. En 2021, PCA participe à l’exposition sur Bagnoli promue par la Consulta delle Costruzioni ; à l’exposition numérique / Pavillon italien -XVII°Mostra Internazionale di Architettura- La Biennale de Venise et à l’exposition « RENAISSANCE. espace collectif / espace individuel« , IV°Biennale de Pise. Civiliser l’urbain ETS et Pica Ciamarra Associati sont également à Panicale (PG) avec l’exposition CONVERSION ÉCOLOGIQUE DES TERRITOIRES :  » Vers la ville métropolitaine de Naples  » /  » Plan humaniste contemporain  » en streaming live avec Green Table, Forum international d’architecture et de design.